Qui suis-je ?

Je suis diplômée en psychologie de l’Université de Genève (de nos jours, on appelle ça un master). Je suis aussi énergéticienne, maître praticienne reiki plus précisément. Je pourrais vous détailler mon parcours professionnel, mais je préfère vous parler de mon parcours de vie.

J’ai 52 ans.

  • J’ai été enfant, adolescente, adulte. J’ai été écolière, étudiante, stagiaire.
  • J’ai été timide, très timide ! Je me suis fait embêter à l’école.
  • Mes parents se sont disputés, ont fini par divorcer et déménager.
  • Je suis tombée amoureuse (mes sentiments n’ont pas toujours été partagés). J’ai été quittée et j’ai quitté.
  • J’ai raté mon permis de conduire. Une fois, pas deux !
  • Je me suis mariée.
  • J’ai deux (grands) enfants. J’ai donc été enceinte, j’ai accouché, j’ai allaité, j’ai connu les nuits trop courtes, les visites chez le pédiatre, les devoirs interminables, les rencontres avec les profs, les entorses et les fractures, les transports au sport/chez la logo…
  • J’ai vécu 5 ans de crise conjugale. J’ai divorcé après 23 ans de vie commune.
  • J’ai (eu) des animaux. J’ai dû en faire euthanasier.
  • J’ai été employée. J’ai été pendulaire.
  • J’ai été indépendante. J’ai travaillé à domicile. (« Oui, je suis à la maison, mais j’aimerais bien qu’on me laisse travailler. »)
  • J’ai été à la recherche d’un emploi et au chômage.
  • J’ai été en conflit avec des collègues. (Non, ceci n’était pas la cause de cela.)
  • J’ai vécu dans plusieurs cantons et à l’étranger. J’ai donc été « expat ».
  • J’ai eu des allergies. J’ai été malade, accidentée, hospitalisée.
  • J’ai été en contact avec la schizophrénie, la toxicomanie (médicaments/drogues dures), l’alcoolisme, la démence (maladie d’Alzheimer ou autre), la paralysie, l’aphasie…
  • J’ai été en froid avec des proches. (En fait, c’était plutôt eux qui étaient en froid avec moi.)
  • J’en ai perdu plusieurs. J’en ai accompagné deux, dont un parti avec EXIT.
  • J’ai connu la crise de la quarantaine.
  • J’ai été agressée verbalement, j’ai été injuriée.
  • On m’a trompée, on m’a menti. (Du coup, j’ai perdu confiance et je suis devenue jalouse.) J’en ai voulu, j’ai pardonné … mais j’en ai aussi tiré les conséquences.

J’ai été bien. J’ai été mal. J’ai été triste, démoralisée, j’ai pleuré. J’ai été débordée, épuisée. Je me suis sentie seule. J’ai eu peur, je me suis fait du souci, j’ai connu les nuits sans sommeil. Je me suis ridiculisée, j’ai été gênée.

Bref, je suis humaine, tout comme vous. Et quelle que soit la situation vous amenant à venir me voir, elle trouvera un écho en moi.

Malgré, mais aussi grâce à toutes ces expériences, je ne me suis jamais aussi bien sentie dans ma vie qu’aujourd’hui. Je n’ai plus peur. Je sais que quoi que l’avenir me réserve, j’aurai en moi les ressources pour faire face. J’ai trouvé ma voie. Je ne m’ennuie jamais : je m’occupe de mon entourage et de mon cadre de vie, je produis une partie de ma nourriture, j’ai plusieurs passions et de nombreux intérêts, je suis activement engagée dans une association, j’aime…

Et je vous propose de vous aider à avancer vers cet état dans votre vie.

 


Je me suis formée à de nombreuses approches et techniques, parfois en suivant des formations, parfois en autodidacte (renseignements sur demande). Si vous avez besoin d’être rassuré, sachez que j’ai reçu de l’UNIL un prix de faculté pour mes « études brillantes et travaux personnels de grande qualité » (voir ici) et que depuis je continue à ne pas faire les choses à moitié.